Nous contacter +33 (0) 4 74 37 33 33
Prévoir l’avenir de la maintenance industrielle

Prévoir l’avenir de la maintenance industrielle

[lmt-post-modified-info]

Prévoir l’avenir de la maintenance industrielle

Une enquête d’un grand groupe d’intérim montre que les vendeurs et les techniciens qualifiés figurent parmi les cinq postes les plus difficiles à pourvoir dans l’économie mondiale. La perte d’un si grand pourcentage de travailleurs qualifiés est problématique pour les équipes de maintenance des industries alimentaires et des boissons.

Maintenance avenir

Les techniciens de maintenance de l’ensemble du secteur sont hautement spécialisés et possèdent de nombreuses connaissances techniques spécifiques et une grande expérience dans l’utilisation d’un large éventail de machines qui doivent fonctionner à un rythme quasi continu. Les arrêts de production peuvent se transformer en catastrophe s’ils ne sont pas traités efficacement et rapidement. Avec de faibles marges bénéficiaires et une forte concurrence entre les fabricants dans l’ensemble du secteur, le manque de personnel de maintenance hautement qualifié peut être désastreux.
Les managers et les directeurs d’usine doivent donc mettre en place un système qui leur permette de tirer le meilleur parti d’une main-d’œuvre réduite. Le système doit pouvoir réduire la charge de travail des équipes de maintenance, en leur permettant de se concentrer sur la réparation et l’entretien des machines.

Au bon endroit, au bon moment

Une organisation efficace, tout en travaillant avec des équipes plus petites, est essentielle au succès. Les équipes trop dispersées n’ont pas la main d’œuvre nécessaire pour s’occuper des réparations compliquées, et pourtant, en concentrant toute votre main-d’œuvre de maintenance en un seul endroit, elles ne pourront pas traiter les problèmes à temps. Pour atteindre l’équilibre, il faut avoir une vue d’ensemble solide et approfondie de l’ensemble du système de maintenance.
Par exemple, les équipes de maintenance ne doivent pas perdre un temps précieux à effectuer des contrôles de routine pour des processus qui peuvent facilement être automatisés. Si des capteurs intelligents ont déjà permis de réduire la charge de travail des équipes de maintenance, il est également nécessaire de disposer de systèmes capables d’extraire des informations significatives à partir des données saisies.
Les systèmes de gestion des opérations de fabrication (MOM pour Manufacturing Operation Management) fournissent un aperçu détaillé de la santé des installations. Cela permet aux directeurs d’usine de planifier, de créer et d’exécuter les tâches de maintenance des équipements en utilisant les observations prédictives du système. Le déploiement d’équipes de maintenance de cette manière contribuera à protéger les entreprises et la production, même si l’organisation est à faible effectif. Les systèmes MOM permettent également de créer des listes de contrôle de l’exécution des tâches par les techniciens, ce qui signifie qu’aucune tâche n’est oubliée.
Prenons, par exemple, un site de production avec trois moteurs de convoyeurs qui doivent être réparés. Deux d’entre eux se trouvent dans des zones distinctes de la même usine et un autre se trouve à un endroit complètement différent. Le système sera capable de classer le convoyeur susceptible de tomber en panne en premier et d’avoir le plus d’impact, permettant au directeur de l’usine de déployer un technicien expérimenté sur le moteur le plus critique.

Les prochaines étapes

En termes de recherche et de développement, l’industrie alimentaire est l’une des plus innovantes. Toutefois, en matière de maintenance, de nombreuses entreprises se retrouvent encore à tenir des registres sur papier. Alors que la réglementation et les exigences de conformité ont historiquement poussé ces entreprises à travailler de cette manière, les progrès des outils numériques font que cela ne devrait plus être le cas.
Malheureusement, une fois que les systèmes basés sur le papier sont en place, ils peuvent être difficiles à éradiquer. Les entreprises se retrouvent bloquées, ce qui les conduit à ignorer les importantes économies, les gains d’efficacité et les avantages concurrentiels que les systèmes informatiques peuvent apporter.
La force motrice la plus importante pour le succès d’une entreprise est son personnel. Les ingénieurs de maintenance d’aujourd’hui ont déjà les connaissances informatiques nécessaires pour passer au numérique. En leur fournissant une interface familière qui relie rapidement les employés dans toute l’organisation, on permet au personnel de travailler plus rapidement et plus intelligemment, ce qui augmente la productivité. Les enregistrements électroniques permettent également d’éliminer les longues et fréquentes erreurs de saisie de données, qui sont courantes avec les systèmes sur papier.
D’autres part, donner au personnel de maintenance l’accès aux téléphones portables, aux tablettes et autres appareils électroniques sur le site leur permet de saisir les données plus rapidement et leur donne donc plus de temps pour effectuer les tâches importantes. Le fait de disposer d’un enregistrement numérique des machines qui ont régulièrement besoin de réparations signifie également que l’ingénieur a facilement accès aux données lorsqu’il est nécessaire de procéder à la prochaine maintenance.
La réalité augmentée est un autre exemple de technologie qui améliore l’efficacité des travailleurs. La RA permet des superpositions détaillées qui peuvent donner des informations en direct au technicien et également de filmer les différentes interventions.
La réalité virtuelle offre également un grand potentiel de formation. Des modèles numériques de machines et d’usines entières du monde réel permettront aux techniciens de tester une manipulation sans avoir d’impact sur l’équipement réel. La combinaison de ces deux technologies avec la richesse des données du système d’information rendra les employés plus efficaces.

La formation des ingénieurs

Les processus numériques et l’automatisation étant de plus en plus répandus dans les usines, les compétences requises pour être ingénieur de maintenance se développent. Les ingénieurs doivent non seulement être capables d’utiliser avec compétence les appareils intelligents, mais aussi de travailler quotidiennement en parallèle avec l’automatisation. Les directeurs d’usine doivent comprendre qu’investir dans la formation sur site pour tous les nouveaux ingénieurs est vital.

Maintenance préventive

Une fois que les ingénieurs sont formés et que les dossiers de maintenance sont facilement accessibles, les usines peuvent commencer à considérer l’impact de la maintenance préventive sur leurs opérations.
Les arrêts imprévus semblent toujours survenir au pire moment, que ce soit pendant la haute saison ou la production de grandes séries. Ces arrêts entraînent souvent des gaspillages, car les produits fabriqués au moment de l’arrêt doivent souvent être éliminés. Si elles n’entraînent pas de gaspillage, les pannes provoquent très certainement des arrêts plus ou moins importants, qui non seulement entraînent des pertes de production, mais peuvent aussi conduire à l’annulation de commandes et de contrats si les livraisons ne sont pas effectuées à temps.

En prenant en considération les problèmes potentiels sur la chaîne de production, les directeurs d’usine peuvent réduire les interruptions et contribuer à garantir la compétitivité à long terme. Tous les fabricants de produits alimentaires et de boissons connaissent des périodes où ils ne produisent pas ou produisent beaucoup moins que pendant la haute saison. C’est le moment idéal pour effectuer la maintenance de la chaîne de production. Si un directeur d’usine sait que son moteur devra probablement être réparé chaque année, il peut effectuer les travaux pendant les périodes de calme, ce qui minimise les temps d’arrêt et les pertes de production.
L’efficacité globale de l’équipement (OEE) est une mesure globale de l’efficacité de la production. Elle prend en considération trois facteurs : la disponibilité, les performances et la qualité. La recherche a montré que l’amélioration de l’un de ces facteurs aura un impact majeur sur l’efficacité – et la réalisation d’une maintenance préventive contribue à améliorer ces trois facteurs en réduisant les pannes, les arrêts et les défauts des équipements.

Conclusion

Si l’avenir de l’industrie est encore incertain, ce n’est pas une raison pour rester complaisant lorsqu’il s’agit de la maintenance des installations et de la gestion de la main-d’œuvre. Tout comme lorsqu’un moteur ne fonctionne pas aussi efficacement qu’il le devrait, la réponse est de ne jamais rester les bras croisés en attendant qu’une solution se présente. Les managers doivent planifier l’avenir, c’est ce qui garantira le fonctionnement continu d’une usine et de l’industrie dans son ensemble.

Sur ce blog vous allez découvrir

Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes

Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes

Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités

Maintenir vos employés et vos lignes de production en bonne santé

Maintenir vos employés et vos lignes de production en bonne santé

[lmt-post-modified-info]

Maintenir vos employés et vos lignes de production en bonne santé

Un des leaders mondiaux des systèmes portables d’extraction de fumées et de poussières, affirme que si la pandémie COVID-19 a concentré à juste titre les esprits sur la sécurité des employés, une extraction efficace peut également apporter des gains de productivité parfois invisibles.

Extraction de fumée laser

Les avantages de l’extraction de fumées

Un des leaders mondiaux des systèmes portables d’extraction de fumées et de poussières, affirme que si la pandémie COVID-19 a concentré à juste titre les esprits sur la sécurité des employés, une extraction efficace peut également apporter des gains de productivité parfois invisibles.
La capacité de la technologie à éliminer 99,997 % des contaminants atmosphériques générés par les lasers de codage permet de protéger l’environnement de travail pour les personnes, mais elle peut également contribuer de manière significative à maintenir les équipements dans des conditions optimales, créant ainsi une situation “gagnant-gagnant” pour les fabricants :

  • Réduire la contamination par la poussière et les particules
  • Protéger les équipements sensibles tels que les optiques laser et les appareils de mesure, etc.
  • Réduire le risque de surchauffe ou d’incendie
  • Améliorer la qualité du produit fini et du codage ou du marquage
  • Réduire le frottement et l’érosion des roulements, des moteurs et des lignes de production
  • Réduire l’usure générale des machines
  • Eliminer les contaminants et les odeurs sur le lieu de travail
  • Les particules émises lors du marquage laser peuvent atterrir sur les optiques laser et provoquer des points chauds qui les endommagent, ce qui entraîne une augmentation des coûts de fonctionnement et des temps d’arrêt.

Sans une extraction appropriée, les particules peuvent diffuser et disperser le faisceau, ce qui aura un effet néfaste sur les performances et pourrait entraîner une mauvaise qualité du marquage, des retouches coûteuses ou une augmentation des rejets. En outre, lorsque les corps étrangers ne sont pas correctement extraits, ils peuvent se déposer sur les composants et les équipements stratégiques de la ligne de production, ce qui entraîne des temps d’arrêt imprévus, des réparations potentiellement coûteuses et/ou le remplacement de biens d’équipement.

Avec la pression économique causée par la pandémie de COVID, il n’y a probablement pas eu de moment plus important pour les entreprises pour optimiser leur retour sur investissement. Le message aux utilisateurs de laser est d’instituer des contrôles réguliers de l’extraction des fumées et des poussières pour s’assurer que leurs systèmes ne protègent pas seulement les personnes mais contribuent à un rendement optimal de l’entreprise.

Conclusion

Les temps d’arrêt imprévus peuvent créer des ravages dans les calendriers de production, nuire aux relations avec les clients et affecter le résultat net. Un système d’extraction sur mesure contrôlé par nos techniciens aidera les opérateurs à maintenir leur productivité grâce à des fonctions telles que la surveillance de l’état des filtres et les diagnostics à distance, ce qui permettra d’améliorer l’efficacité de l’extraction et de réduire le coût global de possession. Et parce que nos solutions d’extraction sont portables, elles capturent à la source, dans leur système de filtration à trois niveaux, toute particule en suspension potentiellement nocive, renvoyant ainsi de l’air pur sur le lieu de travail, alors qu’un système fixe et centralisé est non seulement inflexible, mais peut avoir un impact négatif sur l’environnement en rejetant des contaminants nocifs directement dans l’atmosphère et en augmentant les coûts de chauffage des bâtiments.

 

Sur ce blog vous allez découvrir

Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes

Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes

Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités

Comment surmonter les défis de l’industrie manufacturière en temps de crise

Comment surmonter les défis de l’industrie manufacturière en temps de crise

[lmt-post-modified-info]

Comment surmonter les défis de l’industrie manufacturière en temps de crise

Pendant la pandémie, les fabricants des industries essentielles telles que l’alimentation, les produits d’hygiène et les dispositifs médicaux sont plus que jamais nécessaires. Il est indispensable que ces produits continuent d’être fabriqués et expédiés en temps utile, afin de répondre à la demande croissante. Les fabricants font de leur mieux pour maintenir leur production à ce niveau. De plus, les entreprises des secteurs allant des cosmétiques aux brasseries en passant par les vêtements sont en train de modifier leur production face à la crise du COVID-19.

TIFLEX Imprimante Hitachi Production

Mais le maintien ou l’augmentation de la production pour répondre à la demande pendant cette période, bien que vitale, pose également des défis, notamment concernant la chaîne d’approvisionnement, la prise en compte des nouvelles exigences accrues en matière d’hygiène et de sécurité, et la gestion des nouvelles exigences de conformité des emballages pendant un changement de production.

Lacunes dans la chaîne d’approvisionnement

Il n’y a aucun endroit sur la planète qui ne soit touché par le COVID-19. Avec la mondialisation des chaînes d’approvisionnement au cours des dernières décennies, presque aucune d’entre elles ne sera épargnée par la crise. Le transport de marchandises a été considérablement réduit pour tenter de ralentir la propagation du virus. Avant la propagation du COVID-19, on signalait déjà une pénurie de chauffeurs de camion, et aujourd’hui, la demande n’a fait qu’augmenter.
Pour compliquer encore les choses, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement entraînent le gaspillage de denrées alimentaires dont on a désespérément besoin, car les produits alimentaires périssables ne peuvent pas atteindre les consommateurs. Le lait, par exemple, a déjà été particulièrement touché, la viande et les produits peuvent être congelés, les céréales peuvent être transportées dans des silos, mais le lait et de nombreux autres produits laitiers ne peuvent être empêchés de se détériorer sur le long terme et les producteurs laitiers s’efforcent de faire évoluer leur production en vrac vers le conditionnement de détail.
Votre entreprise sera confrontée à de nombreux points de défaillance potentiels tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Et il y a aussi d’autres défis à relever.

Sécurité et hygiène

Les industries alimentaires, médicales et autres industries essentielles ne peuvent pas se permettre de réduire leur production comme d’autres industries. Mais les travailleurs de ces industries connaissent déjà un taux de contamination beaucoup plus élevé que la population générale.
Il est plus important que jamais que les entreprises mettent en œuvre de bonnes pratiques d’hygiène pour assurer la sécurité des travailleurs. Des procédures de nettoyage en profondeur et des périodes de quarantaine peuvent réduire la production de marchandises ou entraîner la fermeture de l’usine. Cependant, ces mesures garantissent la santé et la sécurité des employés qui sont indispensables pour répondre aux exigences de production qui alimentent l’économie.

Le changement laisse une marge d’erreur

Un certain nombre d’entreprises dans des secteurs non essentiels jouent un rôle pivot pour assurer l’approvisionnement pendant cette crise. Les brasseries et les distilleries produisent et expédient du désinfectant pour les mains, car la majorité des ingrédients sont déjà présents sur place. Pendant ce temps, les restaurants vendent des produits d’épicerie et les exploitations laitières qui vendaient auparavant en gros se tournent vers des clients plus directs au détail.
Mais la reconversion de la production implique de nouvelles exigences de conformité. En outre, les technologies de traitement et de codage qui fonctionnaient bien pour les besoins des produits précédents peuvent ne pas convenir pour l’impression sur de nouveaux supports. Avec autant de défis à relever, comment les fabricants peuvent-ils suivre le rythme ? Heureusement, il peut être rapide et facile de passer à une nouvelle solution de marquage des produits.

De nouvelles solutions de codage pour de nouveaux défis

Les codeurs à jet d’encre à petits caractères, par exemple, sont une excellente solution pour les producteurs qui souhaitent ajouter de nouvelles imprimantes sur leur ligne ou pour les fabricants qui sont passés à l’emballage de désinfectant pour les mains ou de produits alimentaires emballés pour la vente au détail. Des encres résistantes à l’alcool sont même disponibles pour assurer une bonne adhérence des codes même sur les produits de désinfection des mains ou pour résister à des procédures de nettoyage plus rigoureuses. Nos systèmes à jet d’encre continu ont des processus de fonctionnement simples, ce qui rend l’installation réalisable plus rapidement.

Conclusion

Et en cette période d’incertitude économique, les fabricants peuvent louer des équipements de codage, étalant ainsi les paiements au lieu de devoir dépenser un capital important au départ pour de nouveaux systèmes d’impression. Pour les opérations nécessitant des consommables comme les encres, les rubans ou les pièces de rechange, les partenaires fournisseurs peuvent établir des contrats généraux afin de réaliser des économies sur le long terme. En cette période de crise, les fabricants disposent de multiples moyens pour répondre de manière rentable aux demandes de codage actuelles et nouvelles.

Sur ce blog vous allez découvrir

Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes

Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes

Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités

5 choses que tout fabricant doit savoir sur la sérialisation

5 choses que tout fabricant doit savoir sur la sérialisation

[lmt-post-modified-info]

5 choses que tout fabricant doit savoir sur la sérialisation

Qu’est-ce qui permet de lutter contre la contrefaçon, améliorer la sécurité des consommateurs, contrôler les stocks, optimiser les processus de la chaîne d’approvisionnement et renforcer la confiance des marques ?
C’est ce qu’on appelle la sérialisation.

Serialisation agroalimentaire

Dans la plupart des secteurs, la sérialisation est passée inaperçue depuis des années. Mais la montée de la contrefaçon et de la fraude alimentaire encourage le processus consistant à apposer un code unique sur les produits qui est devenu de plus en plus populaire auprès des fabricants.
Que vous soyez nouveau dans le concept ou que vous envisagiez sérieusement la sérialisation, il y a peu de choses essentielles que chaque producteur devrait savoir.

Qu’est-ce que la sérialisation ?

La sérialisation implique l’attribution et le marquage de chaque produit ou composant de produit avec un identifiant unique.
Ainsi, le marquage ne se fait pas au niveau du lot, mais au niveau du produit.
Un code de sérialisation peut être aussi détaillé que vous le souhaitez – en plus de l’identifiant unique de chaque produit, il peut également inclure le numéro GTIN (Global Trade Identification Number), l’unité de gestion des stocks, la description du produit, le numéro de lot et plus encore.
Si elle est bien faite, la sérialisation peut apporter d’énormes avantages en matière de traçabilité et de transparence dans la chaîne d’approvisionnement.
Maintenant que vous connaissez les bases, voici cinq choses que tout producteur devrait savoir sur la sérialisation :

1. Toute sérialisation commence par un bon marquage

La sérialisation commence par un code physique simple appliqué à l’emballage du produit. Cela signifie que vous devez prendre le temps de déterminer le code dont vous avez besoin, où il doit aller et les changements que vous devrez apporter à votre ligne.
La meilleure approche consiste à collaborer avec votre partenaire de codage et d’étiquetage pour déterminer l’emplacement et la permanence du code et la façon d’appliquer le code à votre produit en utilisant la bonne technologie. Travaillez avec un partenaire technologique tel que Tiflex qui possède une expertise en marquage industriel et peut fournir des solutions prêtes pour la sérialisation.

2. La sérialisation est un impératif pour les transformateurs qui veulent exporter

Les marchandises à destination de l’étranger font l’objet de plus de contrôles que jamais.
Ainsi, si vous souhaitez exporter à l’étranger, vous devez investir dans des processus qui garantissent la traçabilité et l’authentification, des processus tels que la sérialisation.
C’est particulièrement le cas de la Chine. La réglementation accrue du marché des produits nutritionnels (ex : préparations pour nourrissons) par le gouvernement chinois signifie que les entreprises françaises doivent passer par un processus d’audit pour obtenir leur enregistrement avant de vendre leurs produits en Chine.
Vous voulez exporter en Chine ? La sérialisation est pour vous.

3. La sérialisation peut vous aider à obtenir un suivi et une traçabilité complets tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

De nombreux fabricants s’arrêtent à la sérialisation de l’unité consommateur, ce qui signifie que vous mettez un numéro unique sur l’unité en utilisant un support de données, tel qu’un code-barres, un code 2D, ou un code numérique.
Mais en sérialisant vos emballages secondaires et vos emballages tertiaires, vous pouvez obtenir un suivi complet de la chaîne logistique.
En d’autres termes, lorsque le produit change de mains tout au long de la chaîne d’approvisionnement, votre partenaire logiciel de sérialisation (qui génère les codes) peut suivre et tracer l’historique de stockage de l’article grâce à son intégration avec le système de contrôle des stocks de la marque et du distributeur.
L’information est alors disponible pour chaque article unique, et vous pouvez voir à qui appartient le produit ainsi que l’endroit où il se trouve précisément.

4. La sérialisation peut aider à renforcer la confiance des consommateurs

L’un des principaux avantages de la sérialisation est sa capacité à aider les marques à s’engager directement auprès des consommateurs. En scannant un code à l’aide de leur smartphone, les consommateurs peuvent obtenir des informations sur la durabilité environnementale, le bien-être des animaux, les programmes de fidélité et autres offres marketing.
Il s’agit là d’un grand pas en avant dans l’instauration de la confiance des consommateurs, en particulier chez la prochaine génération de consommateurs (Génération Z) qui sont “nés avec le numérique”.

5. La sérialisation nécessite une collaboration complète

L’informatique est un outil majeur pour la sérialisation, mais le plus important est la collaboration. La sérialisation a un effet d’entraînement sur de nombreuses fonctions de l’entreprise, y compris la chaîne de production, l’emballage et l’informatique. Tous ont besoin de collaborer et de travailler en synchronisation avec une vision claire de l’objectif final. La meilleure approche consiste à mettre sur pied une équipe transversale.
Et ce n’est pas seulement à l’intérieur de l’organisation, la mise en œuvre de la sérialisation nécessite une collaboration avec les partenaires commerciaux en amont et en aval également. Sans cela, vous ne permettrez pas la traçabilité des produits dans la chaîne d’approvisionnement.

Conclusion

La sérialisation peut sembler lourde à mettre en place, mais tout est dans l’exécution. Le succès se résume à connaître l’essentiel et à travailler avec un partenaire spécialisé pour le reste.
Si vous pensez à la sérialisation, contactez nos experts. Nous pourrons parler de vos futurs projets et de la façon dont ils peuvent s’appliquer à votre entreprise.

 

Sur ce blog vous allez découvrir
Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes
Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes
Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités

Bien comprendre l’Internet des objets industriels (IIoT)

Bien comprendre l’Internet des objets industriels (IIoT)

[lmt-post-modified-info]

Bien comprendre l’Internet des objets industriels (IIoT)

Dans l’Internet des objets, qui vise le consommateur grand public, l’objet est la star. Les marques ajoutent des capteurs à tous les objets de notre quotidien (bracelet, oreillers, cafetière, etc.). Le client est particulièrement réceptif à la nouveauté, au dernier gadget, à la nouvelle application qui vient de sortir.

iiot internet objets industriels

Et ce, même si la valeur ajoutée de la nouveauté en question n’est pas franchement convaincante. Dans l’IoT, le facteur « tendance » joue à plein. Dans l’industrie, les choses sont très différentes. Dans l’IIoT, les professionnels doivent justifier tous leurs achats et tous les changements technologiques en démontrant des bénéfices tangibles. La forme la plus connue de ce type d’argumentaire est le ROI (retour sur investissement). Si aucun ROI ne peut être clairement établi et chiffré, aucune entreprise sensée n’allouera le moindre euro à un projet.
Connaitre des exemples concrets peut donc aider à identifier, dans votre entreprise, des applications avec des ROI positifs.

De la plateforme IIoT aux applications Industrielles

Beaucoup de cas d’usages de l’IoT appliqué au milieu industriel sont en devenir. Mais ceux qui se généralisent sont a priori ceux qui imposeront les capteurs et l’utilisation des données dans les processus de production (l’industrie 4.0). A noter que ces usages passent par la création d’applications, applications qui s’appuient sur les « plateformes » des fournisseurs. Mais la tendance est de plus en plus de proposer des applications industrielles clés en main, ce qui permet de réduire d’autant les développements maisons et d’intégrer les bonnes pratiques des métiers ou des secteurs.
Quelques exemples d’applications pour l’IIoT

Maintenance prédictive

C‘est le cas le plus évoqué. Pour les manager en production, les défaillances et les interruptions sont les pires ennemis. En identifiant en amont des signes annonciateurs de pannes (en étudiant des historiques), puis en appliquant ces découvertes à un flux de données en temps réels issus des objets, il devient possible de mettre en place des procédures d’intervention de manière proactive. Il devient également possible de planifier des interruptions pour des opérations de maintenance aux moments où celles-ci seront le moins dérangeantes.

Diagnostic intelligent

Trop souvent, la réparation ne commence que quand le technicien arrive sur place. Il doit alors trouver les erreurs, les comprendre et déterminer manuellement les causes possibles en utilisant des étapes de diagnostic établies à l’avance.
Avec les capteurs, il est possible d’automatiser le diagnostic en enregistrant les données de fonctionnement et l’historique des réparations. Mieux, en plus de réduire les temps de diagnostic, et les temps de réparation, le système industriel peut même apprendre et s’adapter avec le temps.

La maintenance en fonction de règles

Il y a le scénario « c’est cassé, il faut réparer » et les scénarios « maintenance à intervalle régulier ». L’IIoT permet un troisième type de maintenance, qui s’appuie sur des règles déterminées à l’avance (règles qui elles-mêmes s’appuient sur les besoins réels des machines).
Les interventions à intervalles fixes entraînent souvent un excès de déplacement, sans parler des interruptions inutiles pour des interventions qui n’étaient pas nécessaires. En sens inverse, une supervision trop espacée peut réduire la durée de vie d’une machine. L’IIoT permet de trouver un juste milieu.

Optimisation des lignes

Un des énormes bénéfices de l’IIoT est la visibilité, en temps réel, des opérations en cours. Les données, dans ce cas d’usage, peuvent être utilisées pour comprendre les performances des populations d’objets connectés.
En établissant des règles et des modèles opérationnels, il est possible en s’appuyant sur les données générées de déterminer où se trouvent les sous performances sur une ligne de production. A l’avenir, on peut même envisager que ces modèles pourront trouver les causes du problème puis préconiser automatiquement des plans pour les résoudre.

Simulation de production

Le cas précédent est également applicable dans un contexte de simulation. Il est incroyablement utile de pouvoir modéliser et comprendre de manière détaillée comment un changement dans un ensemble d’équipements (une nouvelle configuration ou une nouvelle machine) affecte positivement ou négativement la performance globale de l’ensemble.

Utilisation d’une machine

En plus de la chaine globale, l’IIoT permet d’optimiser chaque asset individuellement.
Aujourd’hui, les données télémétriques sont encore utilisées de manière très rudimentaire. Or les industriels attendent plus que de voir les données. Ils ont envie d’y appliquer des logiques pour s’assurer par exemple de la conformité réglementaire de leurs outils.
Dans le même ordre d’idée, on voit apparaître un usage où les données télémétriques sont utilisées pour voir quelles fonctionnalités d’une machine sont réellement utilisées, ou si ces machines fonctionnent comme attendu.
Ces deux points peuvent améliorer la qualité de la production. Et éviter des produits défaillants mis au rebus ou des produits déclassés et non conformes.

Conclusion

Cette liste n’est en aucun cas exhaustive. Il s’agit plutôt de quelques idées pour illustrer les possibles qui se dessinent. A mesure que l’industrie gagnera en maturité, de nouvelles applications IIoT et de nouvelles « killers apps » feront immanquablement leur apparition.

 

Sur ce blog vous allez découvrir
Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes
Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes
Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités

Les avantages de l’OEE (TRG) – PME

Les avantages de l’OEE (TRG) – PME

[lmt-post-modified-info]

Les avantages de l’OEE (TRG) pour les PME

L’Overall Equipment Effectivness (OEE ou TRG en français) n’est pas réservée qu’aux grosses entreprises. Les petites et moyennes entreprises peuvent prendre l’avantage grâce à l’OEE. Voici comment faire:
L’efficacité globale de l’équipement (OEE) a longtemps été associée aux grandes entreprises, principalement parce qu’elle a été créée pendant le développement du système de production Toyota. Mais la mesure de l’amélioration n’est pas l’apanage des grandes entreprises, l’OEE s’applique tout autant aux PME.

OEE production PME

En fait, la mesure de l’OEE peut offrir une longue liste d’avantages aux petits fabricants qui luttent pour demeurer concurrentiels sur un marché en croissance.
L’OEE vous aide à comprendre ce qui fonctionne dans votre chaîne de production et ce qui ne fonctionne pas. Il met en lumière les points faibles et les obstacles à une production efficace. Il vous permet de voir les problèmes de qualité qui provoquent des rejets de la part des clients et les processus qui ralentissent vos opérateurs.
Dans cet article, nous traiterons des avantages tangibles de la mesure de l’OEE afin que vous puissiez déterminer s’il vaut la peine de mettre en œuvre un système OEE pour votre entreprise.
Mais d’abord, revenons à l’essentiel :

Qu’est-ce que l’OEE ?

OEE signifie Overall Equipment Effectiveness (Efficacité globale de l’équipement ou TRG). Il s’agit d’une mesure des meilleures pratiques pour mesurer l’efficacité et l’efficience d’un processus de production.
Voici une bonne définition de l’OEE :
“Il mesure ce qui aurait pu être fait – si chaque équipement avait fonctionné efficacement, par rapport à ce qui a été réellement produit, en fournissant le résultat sous forme de pourcentage. Plus le pourcentage est élevé, plus la chaîne de production est performante.”

L’OEE est calculé comme le produit de ces trois facteurs :
OEE = Disponibilité x Performance x Qualité

Le résultat est un score qui montre le pourcentage du temps de production planifié qui est réellement productif.
Un score de 100% représente une production parfaite. En d’autres termes, vous ne fabriquez que de bonnes pièces, le plus rapidement possible, sans temps d’arrêt.
De cette façon, vous pouvez utiliser l’OEE comme base de référence. Comparez la performance d’un équipement à celle d’équipements similaires, aux normes de l’industrie ou même aux résultats obtenus pour différentes équipes travaillant sur le même équipement.

Les principaux avantages de l’OEE pour les PME

1. L’OEE vous montre où améliorer les procédés de fabrication

L’OEE vous donne une idée générale de l’efficacité de vos procédés de fabrication. Pourtant, pour réaliser les avantages réels de l’OEE, vous devez aller plus loin et utiliser ces mesures pour vous améliorer.
Ce n’est qu’en comprenant si un processus de production ou un actif est efficace ou non qu’on peut prendre des mesures pour l’améliorer. La mesure de l’OEE quantifie l’efficience en une note simple et révèle l’efficacité réelle du processus de production.
Les limites de performance des machines peuvent souvent être un goulot d’étranglement. L’OEE vous aide à identifier les goulots d’étranglement dans le processus et à lancer des projets d’amélioration continue. En mesurant l’amélioration de l’OEE, vous pouvez également suivre l’impact des changements de processus ou d’autres initiatives.

2. L’OEE vous aide à gérer les six pertes majeures

L’objectif de l’OEE est d’identifier, de réduire ou même d’éliminer les six grandes pertes de la gestion de la production. Ce sont les causes les plus courantes de perte de productivité liée à l’équipement dans le secteur manufacturier :

• Disponibilité : arrêts planifiés et non planifiés
• Disponibilité : configuration et réglages
• Performance : petits arrêts dû aux changements d’outillage
• Performance : vitesse réduite de la ligne
• Qualité : les rejets au démarrage
• Qualité : rejets en production

En termes simples, cela signifie que l’OEE peut vous aider à réduire les coûts liés aux temps d’arrêt, aux rejets et aux défauts. Cela peut dégager de nombreux avantages par rapport à la concurrence.

3. L’OEE vous aide à obtenir un retour sur investissement plus rapide sur vos équipements.

Considérez chaque équipement sur votre chaîne de production comme un investissement. Lorsque vous investissez dans cet équipement, vous évaluez le temps qu’il vous faudra pour obtenir un retour sur investissement (ROI). Plus vite vous pouvez obtenir un retour sur investissement, mieux c’est pour votre résultat net.
Pour obtenir le maximum de retour sur investissement dans les plus brefs délais, vous devez vous assurer que l’équipement est utilisé de manière optimale.
C’est précisément ce que OEE se propose de faire. L’efficacité de l’OEE par rapport aux heures civiles (24 heures par jour, 365 jours par année) permet de rendre compte de l’utilisation des actifs.
Vous pouvez ensuite apporter les modifications nécessaires pour tirer le meilleur parti des machines neuves et existantes ou investir dans des équipements supplémentaires.

4. L’OEE vous aide à visualiser la performance

Une meilleure visibilité est un énorme avantage de l’OEE. Il vous permet de voir les facteurs réels derrière les problèmes de production, plutôt que de vous fier à votre instinct.
Là où l’OEE aide vraiment les PME, c’est en filtrant les sources les plus importantes de pertes de productivité en un seul score en pourcentage. Ainsi, vous pouvez facilement voir ce qui fonctionne et où vos priorités à court et à long terme devraient être.

5. L’OEE aide à maximiser la productivité de la main-d’œuvre

Considérez l’OEE comme un outil de gestion. Il vous permet :
• D’Identifier les raisons des temps d’arrêt de l’opérateur.
• De détecter les longues périodes de changement d’outillage ou de mise en service.
• De voir les données sur la productivité.
Grâce à ces informations, vous pouvez mieux allouer les ressources, identifier les endroits où il pourrait y avoir une capacité supplémentaire ou où de nouvelles embauches sont nécessaires et fournir aux opérateurs un objectif réalisable et en temps réel.

6. L’OEE vous donne un avantage concurrentiel

En réduisant les pertes de production (et donc les coûts), l’OEE est un outil pour aider les PME à acquérir un avantage concurrentiel.
Supposons que vous sachiez que votre ligne de production est capable de produire 100 unités par heure, mais qu’elle ne produit que 70 unités. La note de l’OEE indique pourquoi il y a des pertes, de sorte que vous pouvez apporter des changements pour augmenter la capacité de production.
L’OEE vous aide également à améliorer la qualité. Les produits défectueux peuvent être l’une des principales causes de surcoûts pour les producteurs de toutes tailles, et lorsque vous êtes un challenger, il est essentiel de maintenir une qualité exceptionnelle pour gagner des clients et bâtir une excellente réputation.
Cette mesure de la qualité par l’OEE est donnée en pourcentage des bonnes pièces produites par rapport au total des pièces produites. Cela peut vous aider à déterminer les causes profondes des problèmes et à éliminer les coûts associés à la reprise et au rebut.

Conclusion

L’OEE n’est pas seulement un outil pour les grandes entreprises ; il peut aider les fabricants de toutes tailles à s’améliorer en leur fournissant une meilleure compréhension des pertes de production, afin que vous puissiez prendre les bonnes décisions pour améliorer l’efficacité et réduire les frais d’exploitation.

 

Sur ce blog vous allez découvrir
Le coût de votre dépendance aux technologies obsolètes
Des solutions concrètes pour résoudre vos difficultés récurrentes
Comment des innovations peuvent multiplier vos opportunités