Sélectionner une page

Un marquage efficace (et amusant) en milieu humide

La Stony Creek Brewery : « agressively laid-back* » (*agressivement relax)

Une brasserie artisanale en pleine expansion a pu compter sur Hitachi et son distributeur américain pour tenir sa promesse de fraîcheur.

EN BREF

La brasserie Stony Creek Brewery a connu une croissance explosive. Rapidement, son imprimante de marquage industriel s’est retrouvée dépassée. L’entreprise artisanale s’est alors mise en recherche d’une nouvelle solution de marquage, plus adaptée à la cadence de mise en cannette.
Grâce au support de Dartronics, Inc, le distributeur Hitachi local, la Stony Creek Brewery dispose désormais d‘une imprimante Hitachi UX-D160W, garantissant un marquage de qualité supérieure pour sa production en constante augmentation.

Une identification associée à un message personnalisé

Les brasseurs de la Stony Creek Brewery, fidèles à leur slogan, souhaitaient ajouter une touche d’humour à leurs marquages, pour en faire plus que de simples identifications. Aux débuts de leur activité, ils imprimaient donc des autocollants avec date d’embouteillage et messages type “Crankestein” ou “No Egrets”, qu’ils apposaient ensuite à la main sur leurs produits. Avec l‘augmentation du volume de production, la solution autocollante est vite devenue ingérable.

 

Une solution inadaptée

La brasserie s’est alors dotée d’une première solution d‘impression.

Cette solution ne s’est malheureusement pas avérée en mesure de répondre aux exigences de clarté de marquage, souffrant notamment d’un surplus d’humidité lors de l’impression (les brasseurs de Stony Creek souhaitant marquer les cannettes immédiatement après leur rinçage). La solution a également connu des problèmes de capteurs et n’a, en outre, pas réussi à s’adapter à la vitesse du système de production, traitant jusqu’à 21 000 cannettes par jour.

Suite à ces différentes difficultés, la brasserie Stony Creek s’est donc lancée à la recherche d’une nouvelle imprimante. Au cahier des charges, deux points primordiaux : l’adaptabilité aux différentes tailles de cannettes utilisées, et la résistance accrue aux nettoyages fréquents.

 

HITACHI répond aux besoins

« J‘avais travaillé avec Dartronics dans une autre brasserie par le passé. J‘ai décidé que ce serait une
imprimante Hitachi qui viendrait ici. »
Jay Kendig, directeur des opérations à la brasserie Stony Creek

Le directeur de l’usine convainc les dirigeants de Stony Creek Brewery d’investir dans une imprimante industrielle HITACHI. Les dirigeants consultent alors Dartronics, distributeur local, qui se rend sur place pour analyser l’installation, et préconise un modèle Hitachi UX-D160W. Quelques temps plus tard, Dartronics revient, cette fois pour la mise en œuvre de la solution.

 

 Des marquages à la hauteur

Rapidement, l’imprimante à jet d’encre HITACHI s’est montrée à la hauteur des exigences de vitesse et de clarté. Aucune altération de performance, causée par l’humidité ou les nettoyages, n’a pu être constatée. L’adaptation aux différents formats de cannettes s’est effectuée sans encombres, simplement et rapidement, sans le moindre outil. Les brasseurs de Stony Creek ont de plus pu dire adieu aux frais liés à la fabrication et la pose des autocollants, ou aux temps d’arrêts de la précédente imprimante.

 

 Le mot de la fin

« Presque toutes les entreprises ont dit qu’il ne fallait pas mettre une imprimante sur une rinceuse à rotation alimentée par gravité parce que cela ne fonctionnerait pas. Hitachi a fait en sorte que ça marche. Et c‘est vraiment, vraiment simple d’utilisation. »

Nick, ingénieur brassicole à la brasserie Stony Creek

 

 

Localisation : Connecticut
Date de création : 2010
Chiffre d’affaires : NC
Effectifs : 20
Activité : Brassage artisanal de bière

Implantée dans un espace de détente accueillant pas moins de 350 000 visiteurs par an, la Stony Creek Brewery produit une bière créative et de haute qualité. Les ” good guys” qui y travaillent sont des entrepreneurs expérimentés et ambitieux, qui ont su faire passer l‘entreprise de 8 000 à 23 000 barils produits et vendus en seulement trois ans.